Partenaires

CNRS
EDF
CEA


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Thèmes de recherche

Chargements Réels, Couplages, Identification et Surveillance

par Alexandre MARTIN - 2 avril 2010

La maîtrise de la tenue mécanique de grandes structures industrielles tout au long de leur utilisation requiert de s’intéresser à des problématiques assez largement différentes de celles que l’on peut rencontrer dans les questions de tenue mécanique en conception ou en dimensionnement. Une grande partie de cette opération de recherche est bâtie sur l’identification des thèmes scientifiques qui se rattachent à ce ces aspects et fonde la deuxième originalité du Laboratoire : développer des recherches induites par le traitement du retour d’expérience sur structures réelles ou sur les questions soulevées par l’exploitation de celles-ci, développer les méthodes de surveillance en service ou de prédiction du comportement futur.

On s’intéresse ainsi au thèmes suivants :

  • Problèmes inverses : avec une focalisation sur les méthodes d’écart à la réciprocité et les questions de prolongement de donnée en surface, qui trouvent un grand nombre d’applications exploitant le formidable développement des techniques de mesure de champ ;
  • Exploration des apports de l’assimilation de donnée, développée initialement pour les applications météorologiques ou océanographiques, en mécanique non linéaire, avec pour cible d’application l’estimation de l’état à long terme des enceintes nucléaire en béton ;
  • Analyse de phénomènes couplés non pris en compte à la conception des réseaux de tuyauteries et relevé en service : le couplage fluide-structure avec en particulier l’analyse des instabilités conduisant à des sifflements en écoulement au passage d’organes déprimogènes ;
  • Prédiction des effets de modifications structurales sur le comportement vibratoire de structures en service, modifications destinées à supprimer les vibrations excessives. L’approche est ici hybride : elle exploite des données expérimentales recueillies sur site et une représentation numérique uniquement de la modification apportée ;

  • Enfin, modélisation réaliste de rotors fissurés (représentation de fissures tridimensionnelles ave contact), afin de mettre au point les descripteurs physiques les plus pertinents pour la conception de méthodes de surveillance en service de ces structures.